ARRETE PREFECTORAL – Restriction des usages de l’eau du 7 décembre 2023

Le préfet de l’Hérault a décidé de mettre en place de nouvelles mesures de restriction par arrêté préfectoral du 7 décembre 2023.

Pour plus d’information sur l’arrêté en cours, ainsi que sur la situation de votre commune, vous pouvez vous rendre sur le site Internet des services de l’Etat, où vous trouverez les documents de référence sur la sécheresse (dont arrêté cadre sécheresse DDTM34-2023-05-13902 du 24 mai 2023) et le point de situation au 7 décembre 2023 (arrêté accompagné de la carte des zones d’alerte).

A noter qu’une liste des communes dont le territoire est pour tout ou partie concerné par les différentes zones d’alerte est présente en annexe de arrêté cadre départemental sécheresse DDTM34-2023-05-13902 du 24 mai 2023. Certaines communes étant concernées par plusieurs zones d’alerte (ex : Canal du Midi et Axe Orb soutenu qui traversent la zone d’alerte de la nappe des sables de l’Astien), les mesures qui s’appliquent sont fonction de la ressource concernée par l’usage.

Les particuliers, professionnels (entreprises, exploitations agricoles) et collectivités peuvent connaître, en temps réel, le niveau d’alerte relatif à la ressource en eau et les restrictions d’usage qui s’appliquent à une commune en utilisant l’outil de la DDTM de l’Hérault Restreau 34.

Il est mis à votre disposition sur le site Internet des services de l’Etat un guide pour la gestion des périodes de sécheresse co-élaboré par la DDTM34 et l’ARS pour vous permettre d’anticiper les difficultés et vous préparer à y faire face.

Il est recommandé en période de sécheresse

  • De bien identifier l’origine de votre ressource
  • De suivre l’évolution de la situation, en tenant à jour une comptabilité des volumes prélevés quotidiennement et les tenir à disposition des services de l’État (terme de débits pompés, niveau de cote d’eau dans l’ouvrage.…)
  • D’intervenir très rapidement sur les fuites de réseau identifiées ou celles qui pourraient se produire et d’engager le cas échéant des travaux permettant d’améliorer, lorsque cela est nécessaire, les rendements de vos réseaux.
  • De relayer largement cette information auprès de tous vos abonnés (résidents et saisonniers, ventes d’eau en gros), de les sensibiliser à la nécessité de respecter les mesures de l’arrêté préfectoral et de limiter au maximum les “usages de confort”.
  • De contrôler, à votre échelle, le respect de la mise en œuvre de l’arrêté préfectoral (programmation des arrosages automatiques revue, suivis des consommations des abonnés…), voire procéder à des actions techniques adaptées (par exemple : baisse de pression pour diminuer les débits sur des secteurs où cela est possible) pour induire la limitation des consommations.
  • D’informer rapidement la DDTM et l’ARS en cas de risque identifié de manque d’eau ou de difficulté avérée d’approvisionnement, en précisant les indicateurs de cette évaluation et, si possible, les solutions de substitution qui vous aurez identifiées.


Pour toute question, adresser vos e-mails à ddtm-secheresse@herault.gouv.fr.

Partager cet article