Restriction d'eau 2019

RESTRICTIONS D'EAU pour le bassin versant de l’Hérault et renforcement des restrictions pour la Lergue et les affluents de l’Orb
Le département de l’Hérault a connu un hiver particulièrement sec suivi d’un printemps faiblement arrosé, tendance qui est confirmée en juin. Les orages derniers ont donné lieu à des pluies parfois abondantes mais très localisées ne pouvant compenser le déficit pluviométrique accumulé.

La tendance à la baisse des eaux souterraines concerne 96 % des nappes qui proposent des niveaux globalement plus bas que ceux constatés lors des dernières années sèches.

Baromètre
La précocité des niveaux d’étiage des cours d’eau se confirme, en particulier pour les bassins versants de l’Hérault, de l'Orb et de la Lergue qui présentent début juillet des débits normalement constatés mi-août, voire fin août pour certains.

Suite au comité sécheresse du mercredi 4 septembre 2019,  l'Arrêté préfectoral n°2019-01-115 est valable jusqu'au 30 septembre 2019.

Cet arrêté de restriction de l'eau place le bassin versant Lez-Mosson-Etangs Palavasiens en alerte (hors axe Lez soutenu) et interdit notamment :

- l'arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins potagers ou d'agrément de 8h à 20h ;

- l'arrosage des terrains de sport et d'entrainement de 8h à 20h, à l'exception de ceux faisant l'objet d'une autorisation exceptionnelle et justifiée, sur autorisation spéciale du service chargé de la police de l'eau ;

- le fonctionnement des bornes et fontaines en circuit ouvert (sauf pour les points de distribution d'eau potable équipés d'un bouton poussoir).

Arrêté sécheresse

Carte

 Vigilance sur le reste du département

Sur ces secteurs, il est nécessaire d’être particulièrement vigilant sur les consommations en eau afin d’anticiper et d’éviter une situation qui pourrait conduire à des restrictions. Il est donc demandé :
- Aux collectivités de surveiller l’état de leurs ressources en eau potable de limiter leurs consommations (arrosage espaces verts, lavage voiries...). Par ailleurs, elles doivent vérifier le bon fonctionnement de leurs systèmes d’assainissement, afin de ne pas risquer d’altérer la qualité biologique des cours d’eau

- A  chacun d’être attentif dans ses consommations individuelles en adoptant des pratiques raisonnées et économes.