Histoire des Matelles

Le centre historique

les Matelles 1831
les Matelles 1900
Vue panoramique 1984
Vue panoramique les Matelles 1873 1900

Le centre historique du village des Matelles a conservé son aspect médiéval. Son entrée dans l’Histoire est discrète et tardive. En effet le document connu le plus ancien est un extrait du Cartulaire de Maguelone daté du XIIème siècle. Il y est fait mention d’une église, ce qui prouverait l’existence d’une communauté permanente, mais somme toute modeste, car le village ne porte ni le titre de castrum (château d’une seigneurie indépendante) ni celui de parrochia (paroisse). Il porte le titre de villa en 1266 et 1329 et de mansus en 1309 et 1341 qui indiqueraient plutôt un domaine agricole. En 1266 le Cartulaire rapporte qu’un péage était établi aux Matelles. Au cours du Moyen Âge, le village connut trois expansions successives dont chacune fut ceinturée de murailles. La première, construite autour d’une maison forte dans la partie la plus haute aux alentours du XIème siècle. La deuxième bâtie semble-t-il au XIIIème siècle, limitée par l’actuelle Rue Droite. La troisième, qui s’étend elle aussi vers le sud, fut construite à partir 1425.

Etymologie

le nom Les Matelles vient de la langue occitane : las Matèlas. Le radical mata signifie touffe, buisson, bouquet d’arbres (d’après André Boissier et Louis Alibert).

Le Blason des Matelles « d’or à un M gothique de gueules, en chef de gueules chargé de trois croisettes d’argent » apparaît dans l’Armorial du Royaume, réalisé par Charles d’Hozier, en date du 27 août 1700. Le M évoque la Vierge Marie, la patronne protectrice de la communauté.