Rue de la Savoye

  la Rue de la Savoye, dessin de Jean-Marie Amelin, début XIX ème   Rue de la Savoye   la Rue de la Savoye, vers l'Est, en 2017
 

 Elle était ainsi dénommée dès le début du XVIIème siècle. Ce mot évoquerait la boue. A remarquer sur les façades quelques restes de fenêtres à meneaux de style Renaissance, évoquant l’aisance de certains habitants. Les maisons, avec un escalier de pierre extérieur, ont le plan habituel de la plupart des maisons rurales languedociennes :
le rez-de-chaussée est dévolu au matériel agricole et aux animaux, le premier étage à l’espace de vie, le second étage au grenier, réserve de fourrage ou lieu d’éducation (élevage) des vers à soie, jusqu’au début du XXème siècle.